Une enveloppe arrive sur le bureau de Dereck Newton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une enveloppe arrive sur le bureau de Dereck Newton

Message par Benjamin Winston le Dim 25 Nov 2012, 17:59



*En ouvrant l'enveloppe, Dereck tombera nez à nez avec une photocopie*


Agence de Los Santos
6th, Marina Street
Los Santos, SAN ANDREAS

10 Pembroke Avenue
Marina
Los Santos, SAN ANDREAS



Monsieur Lohnerkov,

Loin de moi l'idée de vouloir contester ma mise à pied. Cependant, cela n'empêche pas le fait que je la trouve non justifiée et je vais vous expliquer pour quelle raison.

En pleine Infiltration et au point culminant, vous me demandez de me rendre à une prise d'otage. Je m'y empresse, accompagné des agents Pennington, et Kuklinski.

Arrivé sur place, tout le SWAT avait leur armes lourdes braquées sur le suspect, qui tenait un otage, arme de poing sur la tempe. Je me décalle légèrement dans l'encadrement de la porte pour visionner le suspect, arme de poing en main.

C'est alors que je demande discrètement depuis quand le Sheriff réalisait les négociations. Et si c'était le cas, pourquoi avoir fait appel au FBI ?

Madame Carine Ashton, membre de notre agence, commence à me prendre de haut, et à me manquer ouvertement de respect jusqu'à me demander de 'fermer ma gueule'. Un peu enervé par sa réaction, je lui demande donc d'éviter de faire la belle devant le Sheriff, sous pretexte que c'est son oncle. Ce n'est pas la première fois qu'elle prend sa défense, délaissant la majeure partie du temps ses compagnons fédéraux.

Mais là n'est pas le problème, je laisse donc le Sheriff continuer sa négociation. Finalement, le suspect simule une rédition, et puis, le Sheriff, ayant 'vendu la peau de l'ours trop tôt', descend sa garde. Le suspect abat alors froidement l'otage. Moi, je n'ai pas assisté à la scène, et pensant que c'était le suspect qui était mort, je me place devant l'encadrement de la porte, et je reçois alors une balle de la part du suspect. Je ripose alors par un tir de Remington, le suspect meurt.

Je me fais alors traité de tous les noms par le Sheriff, et celui ci, mécontent de ne pas avoir réussi ses négociations, reporte la faute sur moi. Je ne pense pas que cela soit digne d'un Sheriff. Il n'aurait pas eu sa réaction si le suspect se serait rendu.

Donc je pense que vous avez jugé un peu trop hativement cette situation, mais je prend plus cette mise à pied comme une opportunité pour me reposer un peu, prendre soin de ma fille, et vaguer à mes autres occupations.

( Plus de 24H d'affilé d'infiltration, ca commence à peser un peu ).

Je vous remercie d'avoir preté attention à ma lettre,

Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.





Benjamin Winston

Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum